PC vs Consoles : quelles différences ?

Dans le secteur du jeu vidéo, on assiste depuis quelques années à une véritable bataille entre les adeptes du PC et les inconditionnels des consoles. Chaque camp vantant les mérites de leur machine préférée et à l’occasion pointant du doigt tous les défauts de l’autre, il est rare de trouver un consensus dans ce débat quasi sans fin. Mais qu’en est-il réellement ? Quelles différences y a-t-il entre PC et consoles ? Les réponses dans cet article.

Le confort

Auparavant, pour pouvoir jouer à des jeux sur PC, il fallait forcément utiliser le clavier et la souris. Mais avec l’évolution de la technologie, on peut désormais jouer avec des manettes, un ensemble volant pédales et même un casque VR. Bien évidemment, il reste toujours des jeux qui sont optimisés pour l’utilisation du clavier et de la souris.
Qui dit PC dit aussi écran PC. Or, il n’est pas forcément nécessaire d’utiliser ces écrans. En effet, un PC peut être branché sur un écran de téléviseur pour avoir une plus grande résolution.
Côté console, outre le fait de pouvoir jouer avec une manette, ce qui est la base, il est aussi possible d’utiliser un casque VR, un volant et même de brancher un clavier et une souris. Néanmoins, la console se démarque par sa compatibilité avec le motion gaming, technologie que le PC n’intègre toujours pas même de nos jours.
Toujours en ce qui concerne les consoles, contrairement au PC elles offrent une plus grande mobilité. Pour jouer, il suffit de brancher la machine à sa télé sans avoir à déplacer de gros composants et sans avoir à manipuler de nombreux câbles.

Les jeux

D’abord, ce qui fait la force des consoles en matière de jeux vidéo c’est qu’elles disposent d’un répertoire très fourni, mais surtout, de nombreuses exclusivités. Exclusivités qui comme leur nom l’indique, sont disponibles uniquement sur des consoles bien précises et pas sur PC. Bien qu’il soit possible d’utiliser des émulateurs afin de pouvoir jouer à des exclusivités sur PC, cela nécessite des setups assez puissants. Setups qui peuvent coûter plus cher que la console et le jeu combinés.
Le PC lui tire son épingle du jeu grâce à la tendance « online ». Alors que sur consoles il faut payer pour pouvoir jouer en ligne, sur PC, la majorité des jeux en ligne et des serveurs de jeux en ligne sont gratuits.

La rétrocompatibilité et l’adaptabilité

Sur console, la rétrocompatibilité n’est pas toujours présente. Il n’est pas toujours possible de jouer à des jeux PS1 sur PS2, PS2 sur PS3, PS3 sur PS4, etc. Ainsi, pour pouvoir jouer à des jeux anciens, il faut revenir sur les anciennes consoles. Le cas inverse est aussi vrai. Pour pouvoir jouer aux jeux récents ou à ceux qui sortiront dans l’avenir, souvent, il faut acheter une nouvelle console.
Sur PC, il est toujours possible de jouer à des jeux rétro à condition qu’ils soient compatibles avec le système d’exploitation. Or, il est possible d’installer plusieurs OS sur un PC et le changement d’OS est une opération simple à réaliser et peu onéreuse, voire gratuite.
Un PC peut aussi être modifié de façon à rendre le setup plus performant et mieux optimisé pour les jeux les plus récents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *